Mots de L. n°5877

Je randonne avec Lirio en Chartreuse. Au détour du col de l’Alpette, le Mont Blanc se dévoile au loin. « Hey bin, il a de moins en moins de neige le Mont Blanc ! », s’exclame Lirio, « Quand on pense que tout ça c’est les humains qui le font… Bientôt il faudra le rebaptiser le Mont Canicule. »

Mots de L. n°9876

 » Où elle est la colle ? – Oh ma chérie, tu ne peux pas l’atteindre, elle est en hauteur sur une étagère et tu es trop petite… – Mais ça ne fait rien, je vais crapahuter… Luce, même pas peur

Mots de L. n°3480

« Ce matin avec Papa on est allé marcher à marée basse, c’était super ! Il y avait des rivières et des dunes miniatures comme si on volait au-dessus d’un désert. On a vu des alguelettes et on a mis les pieds dans des sables émouvants. » Lirio

Mots de L. n°9843

A table, Sarah et moi sommes en grande conversation sur la politique (locale), les élus trop frileux sur les enjeux environnementaux, l’écologie, l’avenir… Je déplore en particulier le rejet par la mairie du projet de Lirio, élue au conseil municipal des enfants, qui souhaite instaurer des repas végétaliens et bio à la cantine pour sensibiliser […]

Les Mots de L. n°8765

« Je suis accro à ta salade moi ! » NB : salade chou, poivron, concombre, ail des ours lactofermenté, graines d’alfalfa germées, huile d’olive à l’ail, algues séchées… 100% cru. « Elle est succulente et pis je lèche l’assiette pour récolter toutes les algues pasque les algues c’est PRÉCIEUX et c’est BON. Comme toi Papa. » Luce Retrouvez […]

Mots de L. n° 9686

Je tanne Luce pour qu’elle range sa chambre. Lorsque je monte inspecter, je la trouve toute nue les fesses en l’air en train de ramasser laborieusement des miettes de Playmobil au milieu du capharnaüm. « Luce, c’est ça que tu appelles ranger une chambre ? » Sans cesser de m’exhiber son petit derrière, le nez au ras […]

Mots de L. n° 2095

Lirio rôde dans la cuisine. « Papa, j’ai faim ! Je t’entends ma Lirio, mais là je ne suis pas en mesure de préparer à manger et puis c’est un peu tôt pour moi… Mais les voisins ils sont à table. Soit, hey bien tant mieux pour eux mais ça m’est égal. » Interloquée, elle me regarde. […]