DNews -3

131 total views, 2 views today

Vous êtes où en ce moment ?

D.1 : Au bureau.

D.2 : Joker.

 

Comment ça va ?

D.1 : Bien, j’essaie de me préserver au maximum, je me ménage des plages de détente, des moments où je n’ai rien à faire et j’avoue que cela paye. Sinon pour terminer le dossier « négociation avec mon employeur », eh bien j’ai réussi à décrocher une année de congé sans solde, renouvelable. Je suis en paix, et cela permet d’avoir cette sécurité psychologique que je souhaitais.

D.2 : Un peu surmené par les mille préparatifs, du coup un peu stressé. Je tempère, je tempère…

 

Impressions à chaud ?

D.1 : Eh bien, toujours sur le front, interviews, rencontres avec des aventuriers, des responsables d’associations…

D.2 : Un soupçon de lassitude à se battre encore et toujours pour défendre le projet sur tous les fronts, mais c’est naturel, je ne m’attendais pas à autre chose.

 

Et vous êtes contents ?

D.1 : Oui. La vidéo pilote pour TéléGrenoble prend forme, on attend plus que notre voix (T)off pour mettre sa touche humoristique personnelle, et la boucler enfin – pas Tof, mais le pilote… punaise on dirait de l’humour à la D.2. On a eu de la chance samedi dernier d’avoir des conditions de tournage idéales, du coup la partie scénique est achevée.

D.2 : Pour la vidéo pilote, oui. Bon allez je crache le morceau, on prépare le jury Défi Jeunes et c’est très contrariant d’avoir affaire à une structure qui contrairement à ce que son vœu officiel exprime (« Donner de l’élan à vos projets ») formate tous les projets à sa manière propre, les contraint à rentrer dans ses propres cases prédéfinies et à satisfaire les exigences de sa vision subjective. Certes ils font des critiques constructives et posent des questions pertinentes qui nous renforcent dans nos positions parce qu’il faut vraiment creuser, mais je trouve navrant de devoir dénaturer mon projet et ma personne (pervertir même ?), et adapter mon discours pour faire plaisir à un jury qui ne laisse pas les candidats être eux-mêmes (à contrario de la Bourse Aventure du Conseil Général de l’Isère qui plébiscite une expression personnalisée et authentique) mais leur demande au contraire de se plier à sa conception personnelle de ce que doit être un jeune, de ce que doit être le discours d’un jeune et de ce que doit être le projet d’un jeune. Bel exemple d’ouverture d’esprit. On est plus à l’académie qu’à un concours ou à un tremplin jeunes… Mais il faut voir le bon côté, cela nous pousse dans nos retranchements et nous fait mûrir à vitesse grand V dans la conception et l’intellectualisation du projet.

 

Dernier ennui en date ?

D.1 : Un peu d’inquiétude quant à mon appartement – toujours pas de locataires…

D.2 : Notre super ordinateur portable de la mort qui déconne : BIOS pas à jour et plantage sur plantage en mode économique dès qu’on manipule de la vidéo… Vive l’informatique.

 

Dernier bonheur en date ?

D.1 : Bonheur je n’irai pas jusque là, mais plaisir oui, parce que nos créations de jeunes vidéastes amateurs m’amusent beaucoup et me procurent beaucoup de satisfaction, de fierté même (oh oh oh !). Bref, même si l’on n’est pas d’accord sur tout, on sait écouter l’autre et prendre en compte ses remarques parce que l’on a tout simplement confiance en lui et en son esprit critique. Et la critique s’exprime sans censure !

D.2 : C’est terriblement répétitif, mais bon… Shaïma, une petite de 7-8 ans de la MJC, qui coure dans la rue pour sauter dans mes bras quand elle me voit arriver, ça me fait fondre… Autrement, des groupes de musique qu’on aime beaucoup-beaucoup et qui nous autorisent gentiment à utiliser leur musique sur nos vidéos. Derniers arrivés, Syd Matters, Ez3kiel, Cape H Telzar et Yaka. Génial ! J’suis super content…

 

Dernier coup de cœur en date ?

D.1 & D.2 : Euh… c’est pas la Saint Valentin aujourd’hui ?

 

Dernier coup de gueule en date ?

D.1 : Quelques uns pour évacuer la tension et le stress dus au rythme que l’on s’impose !

D.2 : Comment dire euh… oui on est à cran en ce moment du coup – et c’est naturel – on se chauffe pas mal, mais ça nous rode un peu c’est pas plus mal. Comme je dis toujours, dans le couple comme sur un VTT, c’est pas parce que tu dérapes, même des 2 roues, que tu es nécessairement en train de te casser la figure. Tu peux même être, en vérité, en train de rectifier une trajectoire tout au contraire !

 

Des chiffres ?

D.1 : 3 piqûres pour la vaccination contre la rage. Il m’en reste une.

D.2 : Moi j’en suis déjà à 4 et il m’en reste 2…

 

Des liens ?

D.2 : Karamazov, aucun lien.

D.1 : oui, sur les artistes qui mettent leur musique à notre disposition : Planète D.musique

 

Morceaux choisis

« Enfin tout ça pour dire que je suis contente pour toi, que tu aies trouvé ton bonheur, car si pour chacun il est différent il est aussi indispensable à tous ! Alors bonne réussite dans votre grande aventure autour du monde et surtout votre grande aventure de couple ! »

– Aurélie L.

Facebooktwitterlinkedinyoutubevimeoinstagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.