Mots de L. n°9843

A table, Sarah et moi sommes en grande conversation sur la politique (locale), les élus trop frileux sur les enjeux environnementaux, l’écologie, l’avenir… Je déplore en particulier le rejet par la mairie du projet de Lirio, élue au conseil municipal des enfants, qui souhaite instaurer des repas végétaliens et bio à la cantine pour sensibiliser les jeunes populations à l’impact environnemental et de santé de l’alimentation. En effet, l’élu à l’initiative de ce conseil municipal des enfants estime que « la population n’est pas prête, que cela va faire peur aux gens » et il se déclare « défavorable à pérenniser des repas végéta*iens même ponctuellement ». J’explique aux petites qu’avec ce genre d’attitude politique, nous connaissons notre impact environnemental depuis des décennies mais on y fait rien parce que les décideurs se planquent derrière leurs peurs du changement.

Au dessert nous déballons des chocolats crus offerts par Sarah avec des petits messages « philosophiques ». Luce lit le sien…

« Je progresse avec les changements de la vie. »

Elle s’exclame :

« Bin celui-là, faut le donner au maire, hein ? »


Facebooktwitterlinkedinyoutubevimeoinstagram

2 thoughts on “Mots de L. n°9843

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.