One man film crew

Avec les années – 10 ans que je fais des films avec pour tous moyens de locomotion mais jambes et mes petits bras… – avec les années, donc, j’ai affiné mon paquetage de caméraman tous-terrains en gardant comme règle que tout devait tenir dans le même sac à dos, lequel doit être portable et pas un fardeau épuisant (10-12 Kg max). Jusqu’ici, je m’y tiens.

Mais que contient-donc mon sac orange magique ?

 

 

Mon matériel de tournage

Matériel incontournable

  1. Reflex numérique Canon 5D MKII
  2. optique Canon L 16-35mm f/2,8
  3. optique Canon L 70-200mm f/2,8
  4. enregistreur Tascam DR05
  5. micro Rhode type « shotgun »
  6. câble audio 5m
  7. filtre ND variable
  8. drone Mavic Pro (et sa télécommande)
  9. iPad mini (retour image du drone)
  10. GoPro H4 avec écran LCD
  11. batteries pour tous ces joujoux (3 batteries drone, 6 batteries Canon, 4 batteries GoPro)
  12. cartes mémoires pour tous ces joujoux (8 cartes pour le Canon, 6 pour la GoPro, 1 pour le Tascam, 1 pour le drone)

Je porte mon trépied+slider à part et je griffe souvent au sac une pince GoPro très commode. Quelques menus accessoires se glisse par-ci par-là : lingettes pour nettoyer les optiques, pinceau pour laver le capteur, etc. L’ensemble pour recharger les batteries est également à part quand je voyage à vélo mais il peut se glisser dans le sac si besoin :

  • panneau solaire
  • batterie tampon
  • connectiques et chargeurs USB pour tout ce petit monde

Matériel optionnel/ponctuel

  1. kit micro HF Sony et batteries
  2. second kit micro HF et batteries

Le tout tient dans un sac à dos de 30L

Étonnant non ? vive la technologie, je vous dis que ça. Je ne suis pas à la pointe de l’actualité, car mon budget ne me le permet pas. Mon matériel a toujours qques saisons de retard sur le dernier cri. Seule la qualité finale de l’image et du film m’importe, pas de collectionner les factures à trois zéros pour me gargariser d’avoir le must – typiquement, j’en suis encore au 5D MKII… 😉

Et grâce à ça, je pars filmer Florian Gomet au Canada avec un paquetage « minimaliste » – je mets des guillemets car 10-12 Kg de matériel audiovisuel, dans l’absolu ça n’a rien de minimaliste, mais avec ça je ramène un film de qualité télé/festivals sans l’aide de personne, et J’AIME ÇA 😉

 

 

360 kilomètres, 0 calories : à travers les monts Mackenzie sans manger…

 

Devenez co-financeur du film ici !

(pour co-financer par chèque, c’est par ici que ça se passe)

Facebooktwitterlinkedinyoutubevimeoinstagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.