Point de pourrissement avec la pâte à dents

32 total views, 2 views today

Bon, fort de ma rencontre avec Christophe Fender du Chou Brave et ses bons conseils en faux-magerie, je me suis lancé.

Que c’est bon !

Par contre, il ne faut pas avoir l’estomac sensible et faire sa midinette. J’ai un peu forcé sur les herbes pour certains de mes faux-mages, m’a dit mon maître faux-mager, et bien je confirme, c’est de l’alimentation vivante ! Pour un peu, il va finir par sortir seul de mon frigidaire celui-là… Ça tombe bien, il me fallait refaire ma flore intestinale.

 

P1000319Oui, c’est bien une épaisse couche de moisissure que tu vois là.

Et le meilleur c’est que c’est bon !

 

Et après le faux-mage, le dessert.

J’ai adapté une recette de la lumineuse Marion Eberschweiler :  le « snickers ».

Un « snickers » avec des gros guillemets car dedans, bien évidemment, point de produits laitiers, point de sucre, point de farine.

Point.

Mais à la vitesse où mes crevettes se les enfilent*, plutôt que de faire des barres unitaires j’ai vite opté pour le gâteau « snickers ». Carrément.

 

P1000320

 

Vous retrouverez la recette de base de Marion dans son bouquin publié par les copains du Chou Brave pour qui je fais allègrement de la pub : ces gens là contribuent à un monde meilleur.

Parfaitement.

 

Sur ce je dois faire mon sac, je pars à Svalbard demain.

 

 

 

* mes crevettes mangent un peu comme ça.

 

 

Facebooktwitterlinkedinyoutubevimeoinstagram

One thought on “Point de pourrissement avec la pâte à dents

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.