DNews du grognement

Il y a les lendemains de fêtes. Leurs rues abandonnées aux effluves d’épices et de gâteaux, et les lumières tamisées qu’on voit filtrer par les persiennes, qui nous laissent deviner des foyers en paix. Comme une fin du monde douce et bienheureuse. Et il y a d’autres lendemains. Des petits attroupements sur les trottoirs. Des […]