Aller au contenu

Être Papa

  • par

Communication & verbalisation

J’ignore les chiffres exactes, ou les statistiques, s’il en existe, mais j’ai la conviction profonde suivante…

L’essentiel de nos heurts quotidiens, domestiques, relationnels découle d’un défaut de verbalisation.

Au sein de la famille, nous n’hésitons pas à tout arrêter pour séance tenante aménager un espace d’expression. Contrariété, stress, enthousiasme, rancœur, malentendu, tout mérite tribune et nous nous estimons aptes (équipés et outillés que nous sommes avec ce que j’ai développé plus en amont – tendresse, liberté, confiance, autonomie, respect) à tout recevoir dans la bienveillance et l’écoute active/positive.

Je reprends volontiers à mon compte le slogan de Jacques Salomé :

Jacques Salomé est un psychologue et écrivain prolixe qui a consacré sa carrière et son abondante bibliographie à l’étude poussée du relationnel humain et à la proposition d’outils et méthodes en rupture avec les instincts et les mécanismes pré-programmés (dans l’enfance pour beaucoup) qui nous handicapent.

“Selon Jacques Salomé, nous sommes, dans la plupart des échanges du quotidien, essentiellement réactifs : en position de contre ou de soumission. Cela amplifie les malentendus et les rapports de force.
Alors que le relationnel peut être employé comme un moyen de mettre en relation, de relier, de prolonger ou de confirmer qui se passe entre l’autre et moi, d’ajouter mes idées aux siennes…
L’équilibre est loin d’être simple à garder car, naturellement, chacun essaiera d’influencer l’autre. Et que dire des besoins d‘affirmation et d’approbation ? L’un consiste à dire franchement, sans mensonge, ce que l’on pense alors que l’autre nous pousse à travestir ce que nous pensons pour obtenir une approbation.”

lu sur le blog “Papa positive

Exemples/Astuces

Lors d’un repas avec des amis, maladroitement, j’interpelle Lirio tout haut sur son air renfrogné et lui demande de ne pas faire sa malheureuse. Plus tard elle vient me voir en aparté et me dit : “Papa, je n’aime pas quand tu dénonces mes émotions en public”.

Régulièrement, Luce, qui intériorise plus ses émotions, peut se mettre à bouder légèrement ou du moins se rembrunir ou s’assombrir. Dans ses cas là, grâce au climat de confiance établi entre nous, elle sait qu’elle peut venir me trouver et me dire “Papa, j’ai besoin de parler d’un truc”. Je lui ai montré qu’elle ne sera pas jugée ni réprimandée, quand bien même a-t-elle fauté – si je le faisais, elle en tirerait la conclusion qu’il ne faut plus venir m’avouer une faute ou me confier une tristesse, sous peine d’être accueillie par ma colère ou ma sanction.

“Papaaaaaa !

– Oui Luce ?

– J’ai de la tristesse dans le cœur…

– Ah.”

Je la rejoins, on se câline et elle m’explique ses soucis. On chahute, on rigole, on fait quelques cabrioles sur le lit.

“Et maintenant elle est où la tristesse ?

– Partie dans les étoiles ! Parce qu’on a bien rigolé et on s’est câliné et j’ai entendu toquer, ‘toc-toc’ tu vois ? et c’était la tristesse et elle voulait partir et maintenant y’a plus que de la joie dans mon cœur.”

Et voilà, c’est pas compliqué.

Vous retrouverez nombre de situations similaires retranscrites dans mes articles “La Balade Des Gens Heureux“, laquelle a initié notre série “Partis au petit bonheur“. Dans l’épisode 2, nous avons carrément filmé une discpute entre les filles et comment nous l’avons traversée et gérée – précisément, comment elles l’ont traversée et gérée.

PARTIS AU PETIT BONHEUR”
TOUS LES ÉPISODES SONT PROPOSÉS À PRIX LIBRE

Certaines fois, pour être très clair, les besoins de communication des enfants m’incriminent donc au premier chef : ce qu’il leurs faut exprimer ce sont des blessures/contrariétés que je leurs ai infligées ou des reproches à m’adresser – autant d’occasion de devenir meilleur si je sais accueillir.

Il découle naturellement de telles situations qu’il me faut impérativement faire preuve de…

Je vous invite à lire la suite, 7 petits chapitres en tout, voir les liens plus bas.

Pages : 1 2 3 4 5 6 7

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.