FAITES L’AMOUR, PAS LA GUERRE, MAIS BATTEZ-VOUS POUR LUI !


Je sais, cela tord le cou à nos rêveries romantiques et notre côté fleur bleue… mais le couple est pour moi un laboratoire formidable d’humanisme et de développement personnel – et que dire de notre configuration particulière ? famille recomposée avec 9 ans d’écart en tiny house… – donc je n’exclue pas d’en faire une approche rationnelle, analytique et parfois, presque chirurgicale.

Chacun(e) peut puiser dans ces informations, qui nous viennent de psychologues spécialistes du couple, ce qu’il/elle souhaite implémenter dans sa relation.

Car ne vous y trompez pas : chez nous les frictions sont spectaculaires et les réseaux sociaux ne sont pas forcément le lieu pour témoigner des secousses sismiques que notre relation peut vivre parfois. Mais comme sur un vélo : on avance dans l’équilibre du déséquilibre 🙂



Des problèmes de communication surgissent, les conflits deviennent de plus en plus difficiles à résoudre, et les disputes de plus en plus fréquentes ? Il n’y a pas de doute que tout cela puisse hypothéquer sérieusement le sentiment amoureux.

Mais tout cela est-il la cause ou la conséquence d’un désamour ? Yvon Dallaire, psychologue, nous répond !

“J’ai compris, grâce aussi aux nombreuses recherches faites sur les couples heureux à long terme, qu’il faudrait, au-delà de l’amélioration de la communication pour la gestion, et non la résolution, des conflits pour la plupart insolubles, aider ces hommes et ces femmes à faire renaître le sentiment amoureux qui avait cimenté leur couple, sentiment qui s’était étiolé en cours de route.
Le principe à la base de la vie est simple, très simple : la recherche du plaisir et la fuite de la douleur. Les deux membres d’un couple resteront amoureux ou redeviendront amoureux s’ils vivent ensemble plus de moments plaisants que de moments douloureux. Le bonheur conjugal devient alors une simple question de savoir ce qui me rend et rend l’autre heureux. La réponse est donc simple, très simple, à la condition de la connaître et de l’accepter : tout faire pour rendre l’autre heureux en satisfaisant ses besoins et en évitant de faire ce qui rend l’autre malheureux. Les besoins peuvent évidemment varier d’une personne à l’autre et d’un sexe à l’autre.”

Y. Dallaire, “Qui sont ces couples heureux ?”

Les besoins fondamentaux…


Les besoins fondamentaux des hommes et des femmes sont des besoins partagés par tous les humains mais pas nécessairement dans le même ordre de priorité.


♂️ Les besoins légitimes priorisés par les hommes sont :

• La satisfaction de ses besoins sexuels
• Une partenaire de jeux
• Une partenaire qui entretient des propos séduisants
• La paix et la tranquillité
• La valorisation

♀️ Les besoins tout à fait légitimes des femmes :

• La satisfaction de ses besoins affectifs
• Un compagnon avec qui communiquer
• Un conjoint fiable et honnête
• La sécurité
• L’engagement

Ce sont du moins ce que présente le psychologue Harley, Willard F. dans son livre “Elle et lui. Combler les besoins de chacun pour une relation durable”.

Le problème est que hommes et femmes ont de la difficulté à comprendre et à accepter leurs besoins réciproques. Chacun veut bien satisfaire ses propres besoins, mais oublie que le couple existe pour satisfaire les besoins des deux partenaires ; sinon, se développe le risque d’aller combler les besoins insatisfaits en dehors du couple.

Toujours d’après Y. Dallaire et ses observations…

Un couple = une banque…

Comparons le couple à une banque dans laquelle chaque partenaire possède un compte d’épargne émotif. Chaque plaisir échangé correspond à un dépôt dans le compte d’épargne émotif de l’autre, chaque moment pénible mène à un retrait. La grosseur des dépôts et des retraits varie en fonction de l’intensité du plaisir ou de la frustration.

“Pendant la séduction et la lune de miel, les partenaires accumulent dépôt sur dépôt et l’actif de leur compte ne cesse de grimper car ils cherchent constamment à satisfaire les besoins de l’autre. Mais, une fois l’union assurée, nombreux sont les hommes et les femmes qui croient qu’ils sont assez riches pour vivre sur leurs réserves. C’est alors qu’ils commencent à faire des retraits en tenant moins compte des besoins respectifs de chacun.
De nombreux couples sont venus me consulter alors que leurs comptes réciproques étaient rendus dans le rouge ; certains étaient sur le bord de la faillite. Heureusement, il n’est jamais trop tard pour recommencer à faire des dépôts en tenant compte des besoins de l’autre. J’ai pu ainsi aider plus de couples en les confirmant dans leurs besoins respectifs et à passer de la lutte pour le pouvoir où chacun cherche égoïstement à satisfaire ses besoins personnels au partage du pouvoir où chacun des deux partenaires et le couple essaient de satisfaire les besoins légitimes de chacun.”

Y. Dallaire, “Qui sont ces couples heureux ?”

5 secrets des couples heureux

1️⃣ Le partage du pouvoir

2️⃣ La juste distance

3️⃣ Une véritable amitié ! La base fondamentale des couples heureux à long terme, contrairement à la croyance populaire, n’est pas la passion, laquelle ne dure qu’un temps, mais bien l’amour et l’amitié, soit un sentiment basé sur la connaissance réelle de l’autre et non sur l’intensité des sensations et des émotions. La passion a pu être à l’origine de leur attirance, mais celle-ci s’est lentement transformée en amour plus tranquille et plus stable. Un couple heureux est formé de deux personnes qui, d’amants passionnés, sont devenus deux amoureux, deux parents, deux associés, deux amis qui continuent de faire l’amour ensemble et de réaliser des projets à court, moyen et long terme. Comme des amis, ils mettent l’accent sur ce qui les rassemble, plutôt que sur ce qui les oppose. Ils considèrent l’autre comme un invité très spécial dans leur vie.

4️⃣ Le désamorçage des crises, en évitant de surenchérir et de remettre leur couple en question à chaque crise

5️⃣ Le réalisme : exit les contes de fées et les romans d’amour, le partenaire est humain et a des défauts. Mettons l’accent sur les forces et les qualités, sans essayer de changer l’autre, mais en prenant tout ce qu’il y a de bon chez lui 🙂


Moyennant quoi… Le couple peut devenir un réel levier d’évolution.

******

Merci Sarah Juhasz pour ces informations issues des travaux lumineux de Y. Dallaire et pour être mon laboratoire préféré et mon plus beau et séduisant levier…

✅ Le partage fait avancer la société 🤝


🆕 ACTUS

🔹 tout Planète.D sur une clé USB
➡️ www.planeted.eu/lintegral-planete-d-sur-cle-usb/

🔹La Marche Sans Faim ultra-complète sur clé USB
➡️ www.planeted.eu/la-marche-sans-faim-version-totale/

🔹 eBook “Manuel du réalisateur a3”
🆕 www.planeted.eu/livres/manuel-a-3/

🔹 livre “Le Grand Détour” à -40%
🆕 www.planeted.eu/livres/le-grand-detour-livre-tour-du-monde/

Facebooktwitterlinkedinyoutubevimeoinstagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *