Fat & Happy

Cette section du blog est dédiée à notre nouveau projet “FAT & Happy” : un tour du monde en famille, à tandems fat-bike, pour enquêter sur le bonheur.

Dans un pur esprit de travail participatif, et dans la lignée de notre mode de vie communautaire, nous avons pensé consigner ici nos idées et développements, principalement sur nos tandems fat parent-enfant spéciaux et nos remorques spéciales, afin de les partager avec vous et surtout – hey-hey-hey – de pouvoir vous faire participer ! Vos idées de bricolage, conseils, retours d’expérience, critiques… peuvent nous être très précieux dans la conception de ces outils innovants.

Mais le débat peut aussi porter sur notre parcours, nos rencontres “officielles” (lisez, prévues) et le thème de ce nouveau voyage : une enquête sur le bonheur…

L’union fait la force, et vous pourrez apporter votre pierre à l’humble édifice de notre futur projet.

Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partis au petit bonheur

  • par

Tour du monde en famille sur l’universalité et les spécificités du bonheur

En bref : un papa et ses deux filles parcourent la planète pour constituer une encyclopédie du bonheur

Cette vidéo est le pilote de la série que nous voulons créer. Il a été tourné sur quelques jours, lors d’un court périple au Maroc. Plus de détails plus bas. Un prologue au projet a été également réalisé (articles et photos) en 2016 comme on peut le découvrir ici.

 

“Le bonheur n’est pas chose aisée : il est difficile de le trouver en soi et pourtant impossible de le trouver ailleurs.”

– Bouddha

Le Concept

L’envie qui motive ce projet est à la confluence de toutes les pièces qui se sont emboîtées pour faire ma vie d’aujourd’hui ; elle est née, cette envie, c’est vrai, de ce que nous avons vécu quand la maman de mes filles a traversé une profonde crise et m’a quitté. Elle est née du constat que, dans la douleur et la perte, la destruction contre toute attente de notre référentiel, notre joie de vivre ne nous quittait pas…

Alors, cette envie, quelle est-elle ? nous souhaitons…

– confronter notre aptitude naturelle pour le bonheur à celle de nos pairs, partout dans le monde

– constituer un gigantesque catalogue de petits et grands bonheurs, personnels et collectifs, sobres et riches, pour définir les composantes universelles du bonheur et documenter leurs variantes et spécificités

– faire des séjours auprès de gens dont le mode de vie sobre et bienheureux est source de joie et s’intègre à l’environnement

– documenter des alternatives et des choix, personnels et collectifs, qui s’inscrivent dans la durabilité et façonnent un monde meilleur

– voyager dans des zones reculés, naturelles, sauvages (mais pas seulement), au contact d’une vie authentique

 

“Le bonheur est un état de satisfaction complète caractérisé par sa stabilité et sa durabilité. Il ne suffit pas de ressentir un bref contentement pour être heureux. Une joie intense n’est pas le bonheur. Un plaisir éphémère non plus.”
– source DicoPhilo

 

 

Les Protagonistes

Luce et Lirio sont nées dans les Alpes. A 5 et 8 ans, elles ont déjà parcourus plusieurs pays, et cela a commencé très tôt : à 8 mois pour Lirio, en Islande sous la grêle ; à 6 mois pour Luce, en Espagne, en plein canicule.

Se mettre en scène devant la caméra de leur Papa, elles connaissent par cœur : films, vidéos promotionnelles, photos… elles sont de toutes les créations ! En Islande, l’équipe recherchait la Reine des Elfes et en Espagne, il s’agissait de documenter les écovillages autonomes.

Luce et Lirio aiment le ski, le vélo, la danse et la nature. Lirio veut en faire son métier : protéger l’environnement et les animaux et enseigner aux humains à bien s’en occuper. Et sa petite sœur souhaite “aider les gens parce que ça donne de l’heureusité”. Le projet fera-il naître une carrière ?

Lors de ce périple, les deux enfants veulent collectionner des exemples de bonheur, des recettes simples pour se sentir bien, et les confronter aux leurs. Tout autant que réfléchir à ce qui nous rend heureux, vraiment, globalement, profondément.
Ce sont elles qui piloteront les rencontres et les entretiens.

Elles envisagent aussi de questionner la part d’ombre en chacun de nous. Leur maman, elles le savent, a été très malheureuse. Comment perd-on le bonheur ? Pourquoi nous élude-t-il ? Que mettre en place dans nos vies pour le sauvegarder ? L’entretenir, le cultiver naturellement, comme un potager ?

 

 

L’Intention

“Je suis lié à mes filles par une complicité totale.
De tous les instants.
On dort ensemble, on mange ensemble, on respire ensemble. On se lave ensemble.
Ça semble désuet ou excessif, c’est selon. Peu m’importe, cela nous est naturel.
Le quotidien est pour nous un ciment.

Pourquoi diable le marginal assumé que je suis est-il si attaché à l’archétype du couple parental ? Quand le mien s’est brisé sur le récif d’une crise personnelle globale, nous avons là-aussi tout partagé : les remords, la culpabilité et le gouffre émotionnel. Les questionnements et la noirceur.

Je veux une œuvre réponse, une œuvre lumière, sur la résilience amoureuse et familiale, sur la capacité à la joie. Une collection vaste d’équations du bonheur résolues, parmi toutes les cultures et en tous pays.
Je veux une œuvre posée, lente et intimiste, graphique et épurée. Une caméra subjective et douce, des silences mesurés mais signifiants, des plans esthétiques, de la longueur pour dire que le temps, c’est précieux, des mots pour rappeler que l’amour, c’est fragile mais simple.

Je veux mettre de la poésie dans un principe de réalité crue. Garder une parole vraie. Pas de pathos, que de l’énergie et de la sensibilité. Incarner avec justesse une crise que beaucoup connaissent dans leur vie, sans trop oser en parler – inspirer de la joie et de la gratitude par ce biais, en toute bienveillance.

Je veux interroger mes semblables, partout, sur la cartographie et les mécanismes de leur cœur. Croiser cela avec les travaux majeurs sur le sujet. Constituer comme un manuel intelligible : je veux ramener une nouvelle Bible de la joie !”

-Damien

 

Le projet présenté en quelques pages, c’est ici au format PDF ou ci-après en lecture.

https://www.planeted.eu/wp-content/uploads/2018/01/Partis-au-petit-bonheur-presentation.pdf

 

 

 

 

Je crois que pour faire le bien, il faut d’abord s’occuper de soi, mais qu’une vie épanouie ne peut pas s’arrêter à ça : ainsi le lien est-il évident, à mes yeux, entre faire son bonheur personnel et ensuite œuvrer dans le bon sens pour la collectivité, que ce soit par des grandes entreprises ou par des petits choix personnels quotidiens, et peut-être surtout par des petits choix personnels quotidiens !

“Le bonheur se multiplie quand il est partagé” – P. Coehlo

Je désire confronter ma vision idéaliste à la réalité, sur le terrain, un peu partout sur la Planète, et toquer aux portes pour demander, naïvement, à mes semblables de me raconter, de me montrer leurs petits et grands bonheurs.

“Beaucoup de petits moments heureux accroissent davantage notre bonheur que quelques grandes satisfactions.” – Epictète

Et bien sûr, derrière tout ça : l’envie de vous ramener un film lumineux, positif, plein de joie et de belles perspectives, dans la tradition Planète.D de “reporters de bonnes nouvelles”.

 

L’Épisode Pilote

Luce, Lirio et Damien se sont rendus au Maroc dans le cadre d’un déplacement. C’était l’occasion de tester le concept. L’épisode pilote pose l’intention de base du projet et les personnages. On y rencontre Lahcen, un Sahraouite qui partage son équation du bonheur. On y médite, déjà, sur les séparations, sur la relation parent-enfant, sur la vie, l’amour et le voyage. Forcément !

 

 

Le Parcours

Un tour du monde en plusieurs sections :

– Europe : le Danemark, pays le plus heureux selon la Carte Mondiale Du Bonheur, puis poursuivre à travers les Balkans, sur un air de “start wearing purple” (Gogol Bordello) – une Macédoine de bonheurs

– USA : Great Divide par les Rocheuses, 4600 km de pistes et chemins forestiers sur les traces de bonheurs sauvages

– Chili : du désert aux fjords, la palette de couleurs de bonheurs sud-américains

– Japon et Taiwan : l’archipel dans sa longueur paysanne, par les “Alpes” locales, loin des grands axes

– Bhoutan : dans la poussière et la joie, l’incontournable icône du BNB, le Bonheur National Brut

– Iran et pourtour méditerranéen : le bonheur façon mézzé au goût de sable !

– Namibie et Afrique du Sud : chaleur, bonheur et une moitié de soleil jaune

– Pays nordiques en hiver par les lacs et les rivières gelés : cultiver la chaleur du bonheur en milieu froid et hostile

“J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé” – Voltaire

“Le bonheur est possible, et il vaut mieux aller à sa rencontre qu’en écouter le récit.” – C. André

2014-10-22_16-23-19

Les Transports

Tous les moyens seront bons ! mais outre le train, le bateau et pourquoi pas le cheval ou le dromadaire, bien entendu je pense à expérimenter encore plus loin dans le registre de mon outil préféré : le vélo.

"FAT & Happy" : un mode de locomotion évident, le vélo, mais pas n'importe quels vélos...

Mes expérience en la matière m’ont amené à désirer le vélo idéal pour voyager en famille tout en s’affranchissant du goudron et des grands axes quand l’envie le prend.

“C’est un devoir que d’être heureux !” – A. Gide

 

fatbikes et systèmes de traction tous-terrains

  • fatbikes enfant
  • portes-bagages profilés
  • système de traction personnalisé et tous-terrains

ou éventuellement 2 fat-tandems parent-enfant

  • cadres tandem profilées Edelbike fat sur mesure
  • géométrie adaptée pour accommoder les tailles des enfants
  • portes-bagages profilés
  • moyeux Rohloff fat et transmission Gates Carbon Drive

J’hésite entre les deux concepts…

Vos idées, conseils, retours d’expériences sont les bienvenus dans cette section de notre forum.

Les Débouchés

  1. un film documentaire de 52 min
  2. une série télé par épisodes de 26 min
  3. une expo photo accompagnés de textes et portraits, orientés “manuel international du bonheur”

L’ensemble pouvant être décliné et modulé pour des animations sur-mesure.

 


  

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fat & Happy

  • par

World-tour on fatbikes with kids to investigate on happinness

In a few words: cycle the world with my kids, on fat-tandems, across remote areas and collect happiness moments among the people.

So far it’s just the very early stage of the project, which should be launched in the future, thus are the information on this page rather abstract so far. But on Planète.D they have a slight tendency to make their dreams come true so… stay tuned!

“Happinness is no easy thing: it’s hard to find it in yourself and yet impossible to find it somewhere else.” – Bouddha

Concept

It’s rather a natural new step forward for Damien: with his many adventures, his family life and shared house, happinness is right up his alley. The motivation behind this new “FAT & Happy” project is at the crossroad between all the roads they’ve followed until now on their walk of life:

– travel on fat-tandems with their little girls Luce and Lirio across wild, remote areas

– follow the pattern of a huge joy canva around the world, collecting people’s moments of happinness

– live with people whose simple, sober lifestyle is a source of joy and is integrated with the environment

– document alternatives and choices, personnal and collective, which comply with our modern sustainability needs and help build a better world

Intention

Damien explains : “My project isn’t just yet another worldtour on the bike ; it’s a pretext, an excuse to accurately document happiness and it’s simplest, most sober form”

“The plan is to ride across remote, wild areas, and to investigate on the local people’s capacity for happinness, to define/document simple ways and methods to lead a happy, simple, humble life. The project goes byond the usual travel diary and wants to portray various people and different lifestyles, like a catalog, a practical catalog for happiness. A praise for a sober, joyful life but not showcased as an utopia, rather through real, specific, practical examples.

As for the mean of transportation, we shall of course ride our bikes, as always; fatbikes from now on, that is, because it’s yet a new dimension of biking, and because it looks cool! Our body will be our vehicule, and our carbon footprint reduced at its minimum. Incidentely, we eat vegan and mostly raw, which is a logical choice in life and also is fully compliant with the themes of this project.

Finally,it’s the opportunity to develop new gear: the market provides rather low-quality systems to tow along a kid or travel on a bike with a kid. Our partner Edelbikes and ourselves are keen on developing a new tool that’d be 100% aligned with the whole project, something simple, sober, super strong and reliable, to ride and all terrans with our little children. Put to the test through the trip, it might become succesful afterwards on the market.

That’s about it for our Fat&Happy project. Are you in?”

2014-10-12_11-21-27

Delphine and Damien sincerely believe that to spread joy, one must first take care of oneself, but a happy life cannot be just about that: thus is the link obvious, in their eyes, between looking after your own personnal well being and then work along for a greater good, should it be through big undertakings or personnal daily choices – and maybe all the more through personnal daily choices!

“Happinness multiplies when it is shared.” – P. Coehlo

The 2 Ds wish to confront their idealistic vision to reality, everywhere one the planet, and knock on people’s door, naively, to ask them to showcase their moments of happinness.

“Lots of merry moments fuel more one’s happinness than a few great satisfactions.” – Epictète

And of course, beyond all that: to bring back to you a film, positive, enlighted, ful of joy and happy perspectives, in Planète.D’s tradition of “good news reporters”.

Trip

A world tour in several sections, that is so far imagined as follows:

– USA: the Great Divide through the Rocky Mountains, 4600 kilometers on dirt/forest tracks and trails

– Chile: from the desert to the fjords across the backcountry

– Japan and Taiwan: the whole length of the archipelago through the local Alps, far from the cities

– Mongolia: dust, wind and happinness in the desert

– Namibia & South Africa: heat and half of a yellow sun

– Iran and the mediteranean area : a mézzé tasting of sand!

– the Nordic Countries in winter, on frozen lakes and rivers


2014-10-22_16-23-19

“I decided to be happy because it’s healthy” – Voltaire

“Happinness is possible, and you’d better go for it than listen to its tale.” – C. André

Transportation

FAT & Happy“: an obvious mean of transportation, bicycle, but not quite any bicycles… Damien’s experiences as a bike traveler and a mountain biker brought the desire for the ideal bicycle, allowing to travel as a family yet not be bound to regular roads and be able to escape to the wild when one feels like it – Planète.D will thus build two custom fat-bike tandems shaped for an adult in the front and a kid on the back. Several partners already boarded that ship to help along – will you ? read on then…

“It’s a duty to be happy!” – A. Gide

fatbikes with special-made towing system

  • custom frames by Edelbike
  • special size and extra gearing to accomodate kids
  • customized racks and paniers
  • Rohloff fat hubs and Gates Carbon Drives

Your ideas, advices, feedbacks, are welcome in this section of our blog. Every bit of help matters and you shall be thanked accordingly: dvds, books, free access to screenings and photo exhibitions…

Outcome

  1. a serie of films, screened at festivals and on tv
  2. a book
  3. a photo exhibition

All of which can be combined to set up animations for our sponsors and partners, of course.

  

 

P2D-Logo Blanc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *