Le poison qui guérit

Pour clôturer 2020 sur ce thème hautement pertinent, parlons du #gui… cette plante sacrée employée par les druides à l’époque gauloise.

Symbole de l’harmonie, de l’interdépendance et de cette médecine #intégrative sensée et raisonnée appelée par notre communauté, le gui ne sait pas extraire du sol les substances nutritives – un peu comme la société de consommation et l’industrie agro-alimentaire ? qui en perd l’art ancestral. En décembre, ses graines sont absorbées par la fauvette ou encore la grive. Restées intactes dans la fiente grâce à la glu blanche qui les protège, elles peuvent germer sur de nouvelles branches où elles se sont collées. Elles enfoncent alors un suçoir sous l’écorce de l’hôte et s’en nourrit pour développer la boule de gui repérable à des kilomètres.

« Partout ces boules vertes, étranges poissons-lunes, venus d’on ne sait quelles eaux profondes du ciel, s’arrêtent en banc sur les haut-fonds des branches, s’installent et prolifèrent. Peuplade aérienne dédaigneuse de la terre, alliée au monde cosmique bien plus qu’au terrestre, prisonnier du cycle des saisons. »

Pierre Lieutaghi

Dans le langage des plantes, le message du gui est « Je surmonte tout ! ». Il était appelé « plante qui guérit tous les maux » par les druides. Ce parasite « extra-terrestre » (du chêne en particulier) était alors cueilli avec une serpe d’or. Les druides le déposaient dans un linge pour qu’il ne touche pas le sol, afin de respecter sa vocation aérienne.

Certes c’est un parasite, mais un parasite bénin.

Le Gui (aussi appelé Gui blanc ou Gui des feuillus, même si on le trouve parfois et localement sur des résineux1), Viscum album, est une espèce de plantes parasites (hémiparasite), qui ne possède pas de racines mais se fixe sur un arbre hôte dont elle absorbe la sève à travers un ou des suçoirs. Il s’agit d’un sous-arbrisseau de la famille des Santalaceae2. C’est une plante épiphyte ; elle est dite « hémiparasite » parce qu’elle ne prélève presque que de la sève brute (eau et sels minéraux) puisque grâce à ses chloroplastes3, elle est capable d’assimilation chlorophyllienne y compris en hiver. En principe, le gui n’attaque pas les cellules de l’arbre parasité, il ne décompose pas le bois même s’il en diminue la qualité pour l’utilisation par l’homme.

wikipédia

Les propriétés thérapeutiques du gui sont connues depuis très longtemps. Il est réputé pour soigner efficacement l’hypertension artérielle. Dans ce cas, on l’utilise en infusion. On vante également ses vertus pour le traitement de l’asthme, de l’épilepsie ou de l’hépatite. Du temps des druides, le gui était considéré comme un puissant antidote des poisons. Les feuilles sont mâchées ou appliquées en cataplasme pour soulager les douleurs provoquées par les ulcères. Il a une action cicatrisante sur les lésions cutanées, les engelures et les crevasses. L’artériosclérose ou les troubles de la ménopause se trouvent apaisés par la prise de la plante. L’albuminurie et la toux sont aussi soulagés par l’emploi de cette plante médicinale. Les effets immunostimulants sont surtout dus à la présence des polysaccharides dans la plante. Le produit peut se présenter sous forme de jus frais que l’on préparera à partir des feuilles. On passe celles-ci dans une centrifugeuse après les avoir bien lavées. Le gui existe également en teinture mère, en pommade ou en pilules.

Mr Plantes

C’est sans doute cette particularité qui a donné l’idée à Rudolph Steiner, fondateur de l’antroposophie, d’utiliser le gui pour aspirer les substances nutritives que contiennent les cellules tumorales de l’homme. Cette intuition géniale a sorti le gui de l’oubli et en a fait la base d’un traitement qui a permis de mettre au point la « viscumthérapie » et le célèbre Iscador (produit issu de la fermentation bactérienne du gui) aujourd’hui couramment employé en Allemagne et en Suisse dans le traitement des cancers.

Avec le gui et sous son autorité, refermons sereinement le dossier 2020 et ses maux, défions 2021, appelons à nous la santé, la joie, la #résilience et l’#harmonie !

Et un petit topo de rappel sur l’immunité, ça mange pas de pain essène 😉

SOURCES / COMPLÉMENTS


✅ https://www.plantes-et-sante.fr/articles/plantes-medicinales/1709-le-gui-un-poison-qui-guerit
✅ https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=gui_ps
✅ https://www.mr-plantes.com/2010/08/gui-viscum-album/
✅ https://fr.wikipedia.org/wiki/Gui_(plante)

Pour mes réalisations sur la santé et le pouvoir du corps humain…

… c’est par ici que ça se passe !

LA MARCHE SANS FAIM

“En marchant 360 km et 14 jours sans rien manger, je voulais démontrer l’incroyable pouvoir du corps humain.”

Florian Gomet

360 kilomètres, 0 calories : les monts Mackenzie sans manger…

➡️ pour tout savoir sur le jeûne, ses bienfaits et les aptitudes incroyables du corps
➡️ pour prendre confiance en soi et s’émerveiller de son immense potentiel naturel
➡️ pour découvrir une région sauvage inhabitée du grand nord canadien

ACHETER LA VERSION ÉTENDUE (75 MIN) EN LIGNE
ACHETER LA VERSION NORMALE (55 MIN) EN LIGNE
ACHETER LA SÉRIE ULTRA-COMPLÈTE (2H30+1H) SUR CLÉ USB
VOIR L’AGENDA DES SÉANCES DE PROJECTION

¡TUANI!

“Grimper des volcans, les descendre à vtt fatbike, et parcourir le Nicaragua, le tout en mangeant fruits et graines germées… voilà qui battait en brèche les conventions et idées reçues sur l’alimentation des sportifs !”

Damien Artero

Une aventure fruitée à fatbike sur les volcans du Nicaragua…

➡️ pour tout savoir sur les bienfaits de l’alimentation végétale crue et sa validité
➡️ pour prendre confiance en soi et s’émerveiller de son immense potentiel naturel

ACHETER LE FILM EN LIGNE

¡Tuani! – un bon “film de cru”…

DVDVERSION COMPLÈTE - BONUS+INTERVIEWS INTÉGRÉS
DVD - Tuani - 15 €

Livraison/Shipping :
Quantité:  

ADAPTOGÈNES

“Avec une hygiène de vie classique, je mettais 90 jours à me remettre d’un marathon. Une fois que j’ai embrassé les principes de la naturopathie et de la médecine chinoise, ce n’était plus 90 jours de récupération qu’il me fallait, mais seulement 90 heures…”

Christophe Lebrun

Courir en couple des marathons extrêmes sur 5 continents et 2 pôles

➡️ pour découvrir la naturopathie et la médecine chinoise
➡️ pour prendre confiance en soi et s’émerveiller de son immense potentiel naturel

ACHETER LE FILM EN LIGNE

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *