Mon combo adoré

Petit topo sur la combinaison que je pratique quotidiennement et qui me met en #joie… #TRAIL #MINIMALISTE + #BAIN #FROID 🙂

🤪🦶🦵👣💪🌳
COURSE À PIEDS MINIMALISTE

Je ne suis pas marginal par opportunisme ni ne cherche à faire mon intéressant (j’en vois qui sourient dans le fond). Je réfute l’appartenance aux groupuscules et ne me réclame d’aucune étiquette : je me veux indépendant et libre, justement. Si j’étais un marginal compulsif, sans doute que j’aurais succombé à plus de pratiques hors-normes, de la drogue au base-jump en passant par le piercing. Non, ce qu’il faut comprendre, c’est que le regard de la communauté m’importe peu au moment de faire un choix si j’ai la conviction – et la connaissance – suffisante pour le penser juste. D’où alimentation vivante, habitat groupé, voyages avec et sans enfant, etc. Cqfd.

Courir en minimaliste réunit je crois le plaisir de l’enfant pieds nus, son insouciance et sa liberté de gavroche, avec une technique pointue qu’en ardent amateur je plébiscite. Oui, j’aime les sports techniques, j’aime ce rapport d’abord ténu, puis explosif, du cerveau à la machine, qui enfin s’estompe quand cette dernière parachève son apprentissage et que de guidage elle n’a plus besoin qu’inconsciemment.

Je m’amuse comme un gosse à courir dans le mauvais temps, à envelopper de la plante de mes pieds les poutres et les rondins sur lesquels je cours en équilibre, à éviter les arrêtes des cailloux par d’excitants placements dans les sections rapides, à remonter les petites rivières de mes collines en frémissant quand l’eau se glisse entre mes orteils. Mon esprit se reconnecte à mes pieds, dont j’ai toujours chanté les louanges pour leurs capacités inouïes sans vraiment, finalement, les révéler, ces capacités.

🧐 Mes articles sur le sujet ➡️ https://www.planeted.eu/tag/5-fingers/ (commencez par ceux en bas de page)

COMMENT TU COURS TOI ?

Pourquoi diable alors adopter le minimalisme en course à pied ?

✅ C’est un retour à la pratique originelle de la course à pied. L’absence de consensus sur le bienfait des nouvelles technologies en termes de course à pied a ouvert la porte à une telle pratique. Courir pieds nus ne provoquerait pas plus de blessures qu’avec des chaussures. Le barefoot running, permet de retrouver une foulée naturelle, sans les artifices des amortis ou des moyens de surprotéger ses pieds.

✅ C’est un rejet de la course au marketing pour une concentration sur la vraie course, celle qui se déroule sur les pistes ou les routes aux quatre coins du monde.

✅ Courir pieds nus ou avec des chaussures basiques permet de gagner en sensation. Plus proche du sol, vos pieds vont découvrir un nouveau monde. Mais ils vont y découvrir des nouveaux dangers. Le corps n’étant pas habitué, il peut y avoir des blessures musculaires. Les pieds peuvent également être blessés par le revêtement du sol.

✅ Avec moins de maintien, les réflexes proprioceptifs vont être travaillés, mais cela peut passer par des entorses au commencement. Sans le rebond gagné grâce à la chaussure, la foulée sera modifiée, la cadence augmentée et c’est une habitude à prendre. Comme n’importe quel running, un entraînement est nécessaire.

🧐 Le point de vue de L’EQUIPE dont est tiré la présentation sommaire ci-dessus ➡️ https://www.lequipe.fr/…/La-course-minimaliste-c-est…/864034

#trail #trailrunning #5fingers #minimalisme


ACTU/PROMO

-50% sur l’intégral Planète.D avec le code

crazy-50-50

valable jusqu’au 11 mai inclus sur

  • l’intégrale “10 ans de Planète.D” sur clé USB
  • l’intégrale “10 ans de Planète.D” en ligne

Tous mes films, depuis “Irène, journal d’une transition alimentaire” jusqu’à “La Marche Sans Faim” en passant par “¡Tuani!“, “Mutation Au Sommet“, “Adaptogènes“, etc. ils y sont TOUS 🙂

🧐🥶🌬❄️⚡️💧
FROID ET SYSTÈME IMMUNITAIRE
▶️ via Pimp Me Green – Sarah Juhasz

“Nous avons la chance d’habiter dans les Alpes et d’avoir des rivières tout près de chez nous. J’adore le côté vivifiant et énergisant des rivières avec un peu de courant, et quel bruit agréable ! Des bains froids en pleine nature, oui oui oui ! Quels sont les avantages de ces bains froids ?”

  • stimulent le système immunitaire
  • stimulent le système hormonal
  • stimulent le mouvements des humeurs à l’intérieur du corps
  • améliorent la circulation
  • raffermissent la peau
  • décongestionnent les organes internes
  • favorisent la création de graisses brunes si chères à France Guillain avec les bains dérivatifs et à Wim Hof
  • favorisent la détente et améliore le sommeil
  • améliorent la résistance au froid.

“🔎 C’est d’ailleurs Kneipp, un abbé allemand hygiéniste du 19e siècle, qui parlait des bienfaits des bains froids. En 1847, Sebastian Kneipp, 26 ans, atteint de tuberculose et déclaré incurable, tombe sur une publication du docteur Hahn : « De la force et des effets de l’eau fraîche sur le corps humain ». N’ayant plus rien à perdre, il s’administre un autotraitement. Au programme : course à pied deux fois par semaine sur les bords du Danube et plongeons dans une eau à 5 °C ! Un « remède de cheval » qui le guérit en quelques mois. En 1886, il publie son premier traité sous le titre “Ma cure d’eau”. Surnommé le « docteur de l’eau », il enrichit sa méthode pour en faire une véritable hygiène de vie qui considère le corps dans sa globalité. Et finira par soigner le pape Léon XIII, alors âgé de 80 ans.
Une astuce localisée de bain dérivatif pour les cerveaux en ébullition, avec le petit vélo qui tourne sans cesse : un bain de pieds froid ! En effet, pour lutter contre le froid aux pieds, le cerveau envoie du sang vers ces derniers, ce qui nous allège la tête !”


💧🌿 Et vous, pratiquez vous les bains froids ? 💧🌿


[Note : une respiration adéquate est indispensable pour la pratique des bains/douches froides, et du froid ne se met que sur un corps chaud !]”

Sarah Jhsz
Facebooktwitterlinkedinyoutubevimeoinstagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *