My Day At SEA

  • par

La pandémie qui secoue notre société nous amène à analyser individuellement comme globalement notre politique de santé.

L’ennemi, dans le jardon militaire cher au président, c’est le virus. Le combattre aveuglément, selon une approche symptomatique et vaccinale, est-ce adéquat, et surtout, est-ce suffisant ?

Mon intuition rejoint les analyses de naturopathes, médecins, épidémiologistes : attendu qu’un virus se propage dans un milieu qui lui est favorable, il faut questionner comment nous avons pu faire évoluer le-dit milieu, notre milieu (de moins en moins) naturel, pour qu’il favorise ainsi le covid.

Ma fille Luce, qui ne souhaite pas se faire vacciner, déguisée en virus…

En d’autres termes : qu’avons-nous fait de notre santé et en particulier de notre immunité ?

Mon avis : un vaste carnage.

L’ennemi, c’est avant tout nous-mêmes.

Car en marge de l’action vaccinale, dont je n’analyserai pas la pertinence ni la portée ici, d’autres facteurs sont avancés pour expliquer notre immense vulnérabilité immunitaire à l’épidémie.

Notre saccage systématique de la biodiversité depuis un siècle est épinglé par les experts du domaine, d’abord. L’élevage industriel, pour ne citer que lui, non content de générer la souffrance inouïe de milliards d’être vivants, a pris des proportions si considérables qu’il est désormais diffuseur planétaire de bactéries et de virus

Ensuite, la sape, tout aussi systématique, depuis un laps de temps comparable, de notre santé.

Notre santé publique, institution démolie par les lois voraces de l’économie de marché capitaliste, dont le caractère inhumain et antisocial ne fait plus doute quand des gens meurent par manque de lit et que des infirmières se suicident.

Notre santé individuelle, bien précieux que plusieurs décennies d’hygiène de vie et alimentaire toujours plus néfaste, ainsi que d’exposition à des polluants pléthoriques en croissance exponentielle, a réduite à peau de chagrin.

Osons la reformulation : nous avons alignés les paramètres d’une équation qui désormais nous fauche en retour. And it strikes back Big Time.

Ma position est claire.

J’ai drastiquement changé d’alimentation et d’hygiène de vie voilà plus de 10 ans déjà ; l’éthique, l’anti-spécisme et le respect du Vivant guident mes choix, fussent-ils incommodes, dussent-ils me faire sortir de ma zone de confort. Ma zone de confort tel que la société l’entend au 21ème siècle, elle détruit la vie.

Mon chemin est encore long pour atteindre enfin à l’équilibre ou la neutralité. Mais j’avance, avec une farouche détermination qui est, ironie de la chose, galvanisée par le mépris qu’ont nos autorités pour ces mêmes valeurs. Car je veux faire sens.

Et je pense que vous avez, vous aussi, envie d’avancer. Je pense que vous avez, vous aussi, envie de santé naturelle, d’éthique et d’autonomie. De faire sens. De vous sentir fort !

Alors, j’ai l’envie de faire ma part du colibri.

En partageant avec le plus grand nombre des informations, des données, des méthodes – solides, avérées et vérifiables – afin que chacun soit outillé pour :

  • maîtriser sa santé de façon naturelle et efficace, l’optimiser, la développer
  • renforcer et soigner son système immunitaire et chouchouter son organisme pour être vraiment vivant
  • déterminer en toute connaissance de cause l’éthique que l’on souhaite suivre en tant que “consommacteur”

Tout en rencontrant des humain(e)s qui pensent et souhaitent agir pareillement ! Pour se sentir solidaire et entouré.

Faisons corps, faisons sens, aidons-nous, instruisons-nous, donnons-nous les moyens de prendre les rênes de notre santé, de notre autonomie, de notre éthique, pour une vie alignée et positive dans le respect du Vivant.

Comment ?

Par le biais d’un événement informatif, ludique, complet et bienfaisant. J’ai envie de nous rassembler.

J’appelle ça “My Day At S.E.A : Santé Éthique Autonomie”.

Une journée (une soirée, une demi-journée, à décliner) avec au programme :

  • une projection-débat de film autour de la santé pour s’informer de façon ludique et solidement documentée
  • un atelier pour mettre en pratique des éléments concrets d’hygiène de vie : crusine, respiration, yoga, hygiène sèche, CNV, Qi Gong…
  • un temps informel de rencontre pour se connaître, se solidariser, faire du réseau
  • une petite conférence sur une thématique connectée : le véganisme, la naturopathie, l’antispécisme, le minimalisme, l’habitat groupé, l’éco-construction…

Mon objectif est multiple mais simple :

  • que nous soyons unis
  • que nous soyons informés
  • que nous soyons outillés/autonomes
  • que nous nous fassions du bien

“Sois le changement que tu souhaites voir dans le monde…”

L’ambition à terme est de créer une myriade de S.E.A partout sur le territoire afin de propager boîte à outils, données solides, bonnes vibrations.

Chacun(e) de vous est libre d’organiser le sien et nous accueillir. Un tableur partagé permet de regrouper/structurer toutes les propositions de lieux et collaboration, inscrivez-vous !

Que nous faut-il ?

  • un endroit où projeter un film, donner une conférence et animer un débat confortablement
  • un endroit où donner un atelier pratique, de crusine, de massage, de respiration, de yoga…
  • un endroit où passer un temps humain et convivial tous ensemble, rire, papoter, se faire du bien
  • une belle énergie, de l’organisation et de la motivation

Une conférence, animée par une personne référente en la matière. Des thématiques uniques ciblées qui appuient l’élan global : anti-spécisme, éco-construction, permaculture, naturopathie, gestion du stress et des émotions, minimalisme, éducation positive, habitat groupé, coaching relationnel…

Un atelier pratique pour se former à une technique en lien direct : crusine, respiration, bains froids, yoga, massages, CNV, Qi Gong…

Comme support de projections-débats, mes 3 films consacrés à la santé naturelle.

LA MARCHE SANS FAIM

“En marchant 360 km et 14 jours sans rien manger, je voulais démontrer l’incroyable pouvoir du corps humain.”

Florian Gomet

360 kilomètres, 0 calories : les monts Mackenzie sans manger…

➡️ pour tout savoir sur le jeûne, ses bienfaits et les aptitudes incroyables du corps
➡️ pour prendre confiance en soi et s’émerveiller de son immense potentiel naturel
➡️ pour découvrir une région sauvage inhabitée du grand nord canadien
ACHETER LA VERSION 52 MIN (VERSION DOCUMENTAIRE CONSACRÉE À FLORIAN GOMET)
ACHETER LA VERSION 75 MIN (EN PLUS : LA PARTIE DU RÉALISATEUR) + VISIO-CONF EN REPLAY
ACHETER LA CLÉ USB AVEC LA VERSION TOTALE “UNCUT” : 2H30 + 1H
VOIR L’AGENDA DES PROJECTIONS-DÉBATS DE LA MARCHE SANS FAIM

¡TUANI!

“Grimper des volcans, les descendre à vtt fatbike, et parcourir le Nicaragua, le tout en mangeant fruits et graines germées… voilà qui battait en brèche les conventions et idées reçues sur l’alimentation des sportifs !”

Damien Artero

Une aventure fruitée à fatbike sur les volcans du Nicaragua…

➡️ pour tout savoir sur les bienfaits de l’alimentation végétale crue et sa validité
➡️ pour prendre confiance en soi et s’émerveiller de son immense potentiel naturel
ACHETER LE FILM + VISIO-CONF EN REPLAY AVEC LES PROTAGONISTES / LE RÉALISATEUR

¡Tuani! – un bon “film de cru”…

DVDVERSION COMPLÈTE - BONUS+INTERVIEWS INTÉGRÉS
DVD - Tuani - 15 €

Livraison/Shipping :
Quantité:  

Courir en couple des marathons extrêmes sur 5 continents et 2 pôles

➡️ pour découvrir la naturopathie et la médecine chinoise
➡️ pour prendre confiance en soi et s’émerveiller de son immense potentiel naturel
ACHETER LE FILM EN LIGNE

Transparence économique

Je n’irai pas par 4 chemins : notre collaboration – l’hôte(esse), les intervenant(e)s, moi-même – ne sera pas gratuite. Mon intention est d’organiser des événements de qualité professionnelle pour que chacun(e) y puise tout ce dont il/elle a besoin de façon durable et solide tout en passant un excellent moment. Je ne compte pas mes heures ni mes kilomètres, cependant, pour pouvoir faire ma part du colibri, comme depuis 10 ans et encore longtemps, je me dois de viabiliser l’action au sens économique du terme.

Les frais de route devront être pris en charge par le collectif, ainsi que mes interventions en tant que auteur/réalisateur/conférencier et la diffusion de mes œuvres, tout autant que les interventions d’autres personnes référentes ou l’éventuelle location de lieux idoines.

Bien entendu, et comme depuis la naissance de Planète.D, le modèle économique sera élaboré de façon juste, équitable, accessible à toutes et tous, ouvert au débat et à l’évolution. Je ne saurais me satisfaire de montages financiers où tout le monde n’est pas content.

Raisonnons…

Si je me fonde sur mes ateliers de crusine, il faudrait au moins 15-30 personnes, mais on peut étudier chaque contexte/configuration au cas par cas, je ne ferme aucune porte.

Le prix de la journée peut être défini entre les intervenants qui se partagent cela comme rétribution pour leur prestation, et débattu avec l’hôte et/ou les participants intéressés.

Si je me base sur ma prestation “crusine+aventure” avec projection-débat et atelier de crusine, que je facture aux institutions et clients publics 990€ la journée, avec 20 personnes cela ferait 50€/personne ; si on considère en sus un conférencier sur une thématique connectée, cela s’ajoute – pour une conférence d’une heure un cachet de 400€ semble raisonnable dans ma pratique, là encore réparti sur 20 personnes cela fait 20€/pers pour la conférence.

On arriverait dans ce schéma à une journée complète pour 70€/pers avec un film, un débat, un atelier, une conférence, et des moments d’échanges informels – mais il faudrait compter/inclure les frais de déplacements, qui sont propres à chaque site (d’après l’URSSAF je suis censé facturer 0,595€/km mais les frais réels ça le fait aussi suivant les cas).

Moralité, je me dis qu’à partir de 70€/pers. et à partir de 20 personnes ça semble viable, accessible et pertinent. Une formule très complète pour faire le plein d’informations, d’inspiration, de bien-être !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *