Poudre d’écorces d’agrumes

Dans la série des astuces végétalo-durables, la poudre d’écorces d’agrumes se pose là.

Où ?

Là.

 

P1000308

 

Je suis un peu obsédé par la récupération, l’utilisation optimisée, que ce soit pour les ressources naturelles énergétiques ou la nourriture. J’aime l’idée de faire feu de tous bois. Et ça faisait un moment que je me navrais, seul dans ma cuisine – là où je crusine, faut suivre – de jeter ces peaux d’oranges et de citrons dont je fais bombance quotidienne. En parallèle, j’utilise beaucoup la déshydratation et j’expérimentais un matin, c’était un jeudi, la recette de Marion de “La vie en abondance” : les speculoos. Deux étages de mon déshydrateur étaient encore vide, j’y ai fourré les écorces de mes agrumes dépiautées pour le kilo de salade de fruits du déjeuner à venir.

 

 

Il faut dire que ces agrumes, bio cela va sans dire, et de qualité haute, ont souvent une peau délicieuse : ma fille aînée et moi-même croquons volontiers dans les citrons entiers, et je garde souvent une bande de peau sur les oranges que je dévore telles quelles. Ca intensifie le goût et donne matière.

Après 6 ou 10h de déshydratation, j’avais obtenu des couennes d’agrumes totalement impropres à la consommation.

Et là tu te dis, “wtf ?”

 

 

Patience jeune padawan.

Car c’est là qu’intervient l’autre instrument magique de la crusine.

Le blender.

Et en particulier le mini-bol du mien, qui possède non pas des lames pour hacher mais des spatules pour casser et réduire en poudre.

Cqfd?

 

 

Et là, tel Moïse fendant les eaux, tel Greenpeace fendant les zoos, tels le chien du voisin fendant les os, j’ai réduit mes couennes d’agrumes en poudre. Celle de là-haut.

Miracle.

Je peux les incorporer :

  • dans des desserts (biscrus, fruits…)
  • dans des fromages végétaux (ail de sours – citron, mmmmhhh)
  • dans des yaourts végétaux, des compotes crues, bref, partout

Et devine quoi ?

C’est BON !

 

P1000307

Petit “faux-mage” végétal recette du Chou Brave, variante Dams : ail des ours – citron, même pas peur

 Tant que j’y suis, je vous suggère cette autre idée de récupération de peaux de fruits.

Facebooktwitterlinkedinyoutubevimeoinstagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *