Aller au contenu

Vérités démasquées… ?

  • par

Je partage ce contenu avec hésitation, car il m’est impossible d’asserter les faits et données qu’on y trouve, mais dans le même temps cela conforte tellement mon intuition : qui peut m’affirmer que porter un masque toute la journée ne l’incommode pas le moins du monde ? ne vous êtes-vous pas interrogé sur le bien-fondé de ces mesures draconiennes ? N’avez-vous pas observé vous aussi que le port du masque induisait une oxygénation médiocre, une hygiène affaiblie ? Suis-je le seul à appréhender le retour de bâton de ces mesures systématiques à grande échelle dont on ne mesure guère les conséquences ? Le Dr en question est controversé, cependant les données qu’il a compilées ne relèvent pas de la controverse, elles proviennent d’organismes divers et variés qui n’ont pas de lien avec lui semble-t-il.

“Je présente ci-dessous l’ensemble des données probantes relatives au masquage (n=167 études et éléments de preuve), qui comprend des recherches comparatives sur l’efficacité ainsi que des données probantes connexes et des rapports de haut niveau. À ce jour, les conclusions sont robustes et claires : les masques ne permettent pas de contrôler le virus et ils peuvent être dangereux, en particulier pour les enfants.”

DR PAUL ALEXANDER *

* Le Dr Alexander est titulaire d’un doctorat en médecine, avec une expérience en épidémiologie et en enseignement de l’épidémiologie clinique. Il a été professeur adjoint à l’Université McMaster en médecine fondée sur des données probantes et en méthodes de recherche ; il a été conseiller en synthèse de données probantes sur la pandémie de COVID auprès du centre OMS-PAHO à Washington, DC (2020) ainsi que conseiller principal en matière de politique sur la pandémie de COVID au sein des Health and Human Services (HHS) à Washington, DC. Il a également travaillé à l’OMS en tant que spécialiste régional/épidémiologiste au bureau régional de l’Europe au Danemark, ainsi que pendant 12 ans pour le gouvernement du Canada en tant qu’épidémiologiste. Il est actuellement chercheur consultant sur le COVID-19 dans le groupe de recherche US-C1.

SOURCES COMPLÉMENTAIRES

Pour tenter d’y voir clair… (si tant est que cela soit possible)

https://principia-scientific.com/65-studies-reveals-face-masks-do-cause-physical-harm/
https://www.eatthis.com/news-science-side-effects-face-masks/
✅ https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC8014099/
https://www.med.upenn.edu/CEP/assets/user-content/documents/covid-reports/masks-and-co2-final.pdf

DONNÉES PUBLIQUES COVID

https://dashboard.covid19.data.gouv.fr/vue-d-ensemble?location=FRA
https://www.atih.sante.fr/sites/default/files/public/content/2196/rapport_dactivite_atih_2020_290621.pdf

Étiquettes:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.