Crusine Et Néologisme/Barbarisme

144 total views, 1 views today

Des commentaires pertinents émanent de certain(e)s d’entre vous à propos des néologismes bizarres que nous utilisons en « crusine » (en voilà un !).

Et il est vrai que derrière le vœu de rendre nos expérimentations culinaires intelligibles pour des néophytes, il s’avère que nous n’assumons peut-être pas pleinement notre décalage et notre marginalisation ; pire, nous créons une attente qui n’est pas forcément satisfaite : je te propose un fromage végétal, tu t’attends à manger du comté ou du saint nectaire, et tu es déçu ! Mon « fromage végétal » est sans doute excellent (parfaitement !) mais il ne correspond pas et n’est pas véritablement comparable aux fromages traditionnels que tu connais. Donc tes repères sont modifiés et tes sensations perturbées.

Moralité, il faudrait sans doute inventer tout un nouveau vocabulaire…

Peut-être le sujet d’un prochain article dans Le Chou Brave​ avec Christophe Fender​ et Aurélie Aimé​ ?

En attendant, voilà donc des « fromages », l’un au citron/spiruline, l’autre à l’ail et au poivre et au curcuma, histoire d’illustrer la réflexion. Quel nom cela t’inspire-t-il ? Nous pourrons en discuter lors de mes prochains Petits Ateliers Crusine dont les dates apparaissent sur mon agenda, progressivement.

 

Facebooktwitterlinkedinyoutubevimeoinstagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.