Dnews givrée

 

##nothumbs##

Cher lecteur,

voilà un texte de saison, chargé de flocons, cristallisé à souhait, à saupoudrer sur une pause, alangui dans un fauteuil une tasse de thé au jasmin au bout des doigts. Il s’adresse à toi si tu aimes le froid ; si tu n’aimes pas le froid ; si tu fais de la vidéo ; si tu veux faire de la vidéo ;

http://www.planeted.eu/m-u-l-et-video/

Si la thématique t’intéresse, sache que le film et le making-of seront projetés à La Bobine (Grenoble) le jeudi 5 mars à 20h30 (prix libre, entrée dans la limite des places disponibles). L’affiche en bas de cette page en témoigne, partage-donc autour de toi si le coeur t’en dit.

##nothumbs##
##nothumbs##

« Je m’appelle Damien.
Je fais des films d’aventure.
Le projet 71° Solitude Nord de Nathalie Courtet – traverser la Laponie à skis et pulka – m’a envoûté, et je fais le pari de la suivre sur des parties de son expédition avec un FatBike, un vtt doté de roues géantes, pour en faire un film…

Ceci en est le making-of. »

bande-annonce

« Je m’appelle Nathalie.
Je chausse mes skis à Ivalo, en Finlande.
J’harnache ma pulka et j’accueille, avec une volupté grimaçante, sur mes épaules et au creux de mes reins, ses 71 kilos de chargement.
71 kilos.
71 jours.
71° nord.
Et plus de 1200 kilomètres de glace et de neige… »


##nothumbs##

Et pour clore cette DNews givrée, je ne te raconterai pas comment, après 10 jours de déplacement dans le Jura, sous des épaisseurs de neige défiant l’entendement, et après avoir conduit mon fidèle James sans le moindre impair sur 200 km de routes jurassiennes enduites de flocons, j’ai trouvé le moyen de me tanker comme un bleu à quelques kilomètres de Lons-le-Saunier sur une route de campagne non déneigée avec une pente à 8%, en dévers donnant sur le ravin.

A moins d’une heure d’une projection-débat, sortir les chaînes en pleine forêt, déblayer à coups de pelle son fourgon plaqué contre un talus salutaire, constater qu’une marche arrière est utopiste et donc descendre 4 kilomètres de piste forestière en première pour déboucher sur une nationale sans visibilité en priant pour qu’il n’y ai pas de trafic, et bien c’est une belle leçon de maîtrise et de sang-froid – lire : ça me remet à ma place de façon salutaire.

Comme quoi on en apprend tous les jours.

##nothumbs##

La suite de cet an de grâce 2015 promet encore quelques cristaux et flocons puisque je partirai en mai au Spitzberg pour réaliser le film de l’expédition « Handicap au nord » : le projet très raisonnablement complètement fou d’une joyeuse bande du bassin chambérien qui ont décrété que la paraplégie d’empêchait pas de gravir des sommets gelés par 79° de latitude nord.

http://www.planeted.eu/films-videos/films-de-damien/handicap-au-nord/

Faut-il croire que j’ai malgré moi pris un abonnement à durée indéterminée aux tournages froids ? Si tu me contactes pour un projet de film et/ou d’aventure, veilles-donc à respecter le cahier des charges suivant :

– pas de vent (brise légère tolérée)

– pas besoin d’emmener autre chose qu’un bermuda et un maillot sans manche

– fruits frais à disposition et à foison

Car comme dit ma fille Lirio, « tu veux la santé ou tu veux faire du ski ? » :

« Moi, je veux aller dans le pays où on trouve les grenades, c’est bon les grenades.

– Oui, c’est un pays où il n’y a pas d’hiver.

– Ils ont de la chance.

– Oui et non, Lirio : eux ils ne peuvent pas faire du ski…

– Mais Papa tu veux quoi, la santé ou faire du ski ? »

Joker.

##nothumbs##
Facebooktwitterlinkedinyoutubevimeoinstagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.