DNews de la rentrée classe

Brève de comptoir

En l’occurrence celui de la Poste, ce cher service qui n’est plus bic.
Aux faciès congestionnés des guichetiers autant qu’à la mine épileptique des écrans de leurs ordinateurs, mon enveloppe craft 720 grs et moi-même (oui je sais mon bouquin est très lourd) avions tout de suite compris qu’une sourde menace pesait sur la pérennité du service en ce jour de grâce de l’an deux mille onze. La jeune postière, toujours aussi charmante, expliquait bravement à la vieille dame devant moi qu’une panne générale les tenait pieds et poings liés depuis le matin.
“Ah !”, s’exclama l’ancêtre.
“Ah !”, s’exclama l’ancêtre (non, je ne débloque pas, c’est juste que l’ancêtre en question répétait plusieurs fois tout ce qu’elle disait).
“Nous sommes désolés pour la gêne occasionnée mad-
– Ah ! L’informatique…”
Je tendis l’oreille.
Et oui, oui, je le confesse, et cela surprendra peut-être les plus fidèles de mes lecteurs, mais l’informaticien qui sommeille en moi plissa le front et contempla d’un oeil neuf le petit être chétif qui venait occuper sa matinée de retraite au bureau de poste.
“Ah ! L’informatique… (bon je vous épargne les répétitions) L’informatique, quand ça fonctionne c’est bien. Mais quand ça fonctionne pas…”
Et là, m’sieur l’agent, je ne sais pas ce qui m’a pris.
C’est vrai, j’ai quitté l’informatique depuis belle lurette, mais cette phrase qu’on entend partout, qui tombe comme un couperet, qu’on lâche sans y prendre garde, j’ai dû l’entendre une fois de trop. Je me suis penché par dessus l’épaule de la cliente, et j’ai susurré, avec l’amabilité d’un soldat Japonais au portes de Nankin en 1937 :
“Parce que toi, la vioque, t’en connais beaucoup des choses qui sont fichtrement bien AUSSI quand elles sont en panne ?”
Regard vide, pupilles écarquillées de stupeur, la pauvre dame m’a soudain rappelé ma Normandie.
Ma Normandie, ses prés verdoyants, ses forêts ombrageuses… ses camemberts, ses tartes tatins et…
et…
ET SES GROSSES VACHES.
Pardonnez moi m’sieur l’agent, c’est plus fort que moi.
Marre des vieux schnocks qui lâche de telles inepties et me tourne ensuite un regard bovin.
Encéphalogramme plat.
“Bah ouai, ta voiture par exemple, tu la trouves super quand elle est en rade ? Et ton téléphone, tu l’aimes autant quand il marche plus ? Ton frigo, ton micro-ondes, l’essoreuse à salade de la grande tante Henriette et la machine à laver le linge qui a révolutionné ton existence de ménagère, quand ils plantent, tu leurs pardonnes, certainement ?
– Monsieur, je vous en prie, calmez vous, ce n’est qu’une panne infor…
– Je sais bon sang ! C’est ce que je m’évertue à faire comprendre à votre cliente, là, le ptérodactyle en duffle-coat.”
Soyez compréhensif, m’sieur l’agent. Les ordinateurs nous pourrissent parfois la vie, sont de vrais casses-tête chinois, nous rendent fous, mais ce sont des outils fabuleux qui décuplent notre créativité et nous permettent de repousser ses limites. On leur doit bien ça. Je veux dire, on peut bien brailler un peu sur une vieille une fois. Hein ? Oui ?
Non ?
Ahem.
J’recommencerai plus m’sieur l’agent.
UNE TOUCHE DE LEGERETE INSOUTENABLE
comme dirait Kundera.
Un matin, j’accompagne, Lirio dans les bras, Delphine à son vélo et nous la regardons partir, fière amazone urbaine sur son destrier d’aluminium.
Alors qu’elle disparaît au coin de la rue, Lirio, debout à côté de moi, me regarde et soupire :
“Elle est partie Maman…”
J’acquiesce.
Lirio lève un index et me dit alors, avec un sérieux inébranlable :
“Attends. Je vais la chercher”, et elle s’élance d’un pas décidé sur le trottoir pour aller rattraper sa maman.
Je vous en parlais le mois dernier…
Il existe des gens dont l’idée d’une semaine de vacances est de courir 60 km par jour pendant 6 jours.
Voici la preuve en images qui bougent :
Dans la série des vidéos…
retrouvée au fond d’un carton, la vidéo Spectrum pour nos musiciens partenaires norvégiens de The Low Frequency In Stereo
Non, non… ne me demandez pas.
Je l’ignore moi-même.
LA DEMISSION DE STEVE JOBS
si elle provoque sans doute les pleurs de Lionel B. de St Nazaire les Enzymes (dans les Bouches du Rhônes),
elle n’empêche pas d’autres cerveaux de la technologie de pointe de faire avancer le monde dans le 3ème millénaire…
On me dit dans l’oreillette
qu’il faudrait un peu parler boulot bordel.
(mon manager est un grossier personnage qui dit bordel, flûte, fichtre, et même saperlipopette à tous bouts de champs, et dieu sait que dans sa Creuse natale il y en a des champs)
Alors je vous RAPPELLE à toutes et tous, bande de fainéants qui étiez partis en vacances tout l’été pendant que d’autres bossent, que Planète.D
– a sorti un nouveau double dvd, “No Man Iceland“, avec des heures d’images (2 films d’une heure + bonus), de rencontres, d’interviews, de lavage de couche sous la pluie dans des lacs gelés, et surtout le minois irrésistible de Lirio et les minois non moins irrésistibles des trolls en tous genres
– a sorti un livre de photos accompagnées d’un texte, sur l’Islande, “Islande, voyage aux origines du monde“, dont on peut lire un extrait en ligne
– a mis en place la location en Vidéo à la demande des films du tour du monde
et que tout ça est sur notre site internet là https://www.planeted.eu/core/media.html?lang=fr
et que pour la rentrée un dvd Planète.D ça fait vachement plus classe dans un cartable qu’une trousse ou un livre d’éducation civique.
Parfaitement.
Et je finirai sur les notes festives de ce mois de septembre
car Planète.D sera
# ce week end, samedi 3 et dimanche 4 juillet, au festival “Là-bas vu d’ici” à Le Vigan dans les Cévennes – http://labasvudici.jimdo.com/ – pour présenter l’épisode 1 du tour du monde, celui fait pour tester votre volonté de voyageurs à vélo…
# le samedi 24 et le dimanche 25 septembre au festival ABM Globetrotter à Massy au sud de Paris – http://www.abm.fr – où nous présenterons en première française No Man Iceland à 10h30 le dimanche matin

Damien

ps pour se désinscrire cette fois ci c’est pas possible mon serveur mail est en panne. L’informatique, quand ça fonctionne c’est bien, mais quand ça marche pas…
Facebooktwitterlinkedinyoutubevimeoinstagram

Laisser un commentaire